TEMOIGNAGES : L’AMOUR 2.0 J’Y CROIS ?

Vingt ans après le lancement du premier site de rencontre en France, la fréquentation de ces sites ne cesse d’augmenter. En effet, en 2018, 1 français sur 4 déclare s’être déjà inscrit au moins une fois sur un site ou une application de rencontre. Néanmoins, ces sites et applications sont réputés, dans l’imaginaire collectif, pour davantage favoriser les rencontres d’un soir et non les relations durables. Cependant, d’après les chiffres d’une étude réalisée en 2018, celle-ci montre que 39% des utilisateurs déclarent avoir connu au moins une relation sérieuse contre 29% pour des aventures purement sexuelles. Mais est-il possible de rencontrer l’amour sur un site ou une application de rencontre ? J’ai récolté les témoignages de femmes et d’hommes, entre 19 et 33 ans, qui croient en l’amour 2.0. Cet article a été écrit en collaboration avec deveniradulte qui aborde l’autre facette des sites et applications de rencontre pour celles et ceux qui ne croient pas pouvoir y trouver l’amour.

Les personnes interrogées utilisent des applications de rencontre depuis 1 à 5 ans et confient utiliser le plus souvent Tinder, Happn et OkCupid. Ce qui les attire, dans l’utilisation de ces applications, c’est la facilité pour discuter et rencontrer des personnes mais aussi le fait de n’être forcé-es à rien. Il est également plus facile pour elles et eux d’aborder une personne par écrit, donc via l’application, plutôt qu’en face à face en soirée par exemple. Les utilisatrices et utilisateurs confient être plus à l’aise par écrit, moins dans le stress et avoir plus le temps de réfléchir à la conversation. 

« Il n’y a pas cette contrainte de la spontanéité d’une conversation en face à face. » explique une utilisatrice. De plus, le virtuel les rassure : « Il reste une barrière virtuelle pour se cacher derrière. » confie une autre utilisatrice. 

Cependant, le passage du virtuel au réel se passe bien même s’il y a toujours un peu d’angoisse avant la première rencontre, mais une fois le premier pas de fait, le stress se dissipe très vite dès les premiers échangent. En général, tout est organisé pour que le rendez-vous (appelé date par les utilisateurs-rices) se passe au mieux. Il y a également la crainte que la personne ne ressemble pas aux photos et la peur d’être déçu-es qui entre en jeu. 

« On s’établit une date, une heure et un lieu, et on se rencontre au lieu dit. Pour moi c’était toujours un peu l’angoisse de tomber sur quelqu’un de louche mais ça se dissipe rapidement dès les premiers échanges en face ! » explique une utilisatrice. 

Pour les utilisatrices et les utilisateurs, il est également plus facile de faire connaissance avec des personnes sur une application plutôt qu’IRL. Il y a beaucoup moins de contraintes à prendre en compte comme celle de ne pas forcément dégager la même personnalité par écrit qu’en face à face. Sur l’application, hommes comme femmes, peuvent décider plus facilement de discuter et de rencontrer telle ou telle personne. Les adeptes de ses sites et applications se sentent « protégés » en quelque sorte derrière leur écran et osent peut-être plus souvent décliner une invitation.

« Evidemment, l’approche est complètement différente d’après moi. C’est comme un début de relation en accéléré. La grande différence est qu’il est beaucoup plus facile de ne montrer aux autres que ce que l’on veut leur laisser voir contrairement à l’IRL. » explique une utilisatrice. 

Au final, le but des sites et applications de rencontre est de finir par se rencontrer IRL. Ce qui manque aux utilisatrices et utilisateurs serait également le côté spontané de la rencontre IRL, même si le premier pas est toujours plus facile par écrit.

« Il y a une différence car pour moi faire des rencontres en ligne c’est « facile » et ça a un côté « coup d’un soir ». Un peu comme si j’étais sur Amazon et que je faisais mes courses. C’est dur à entendre mais c’est un peu ça. » confie un utilisateur. 

Cependant, ces personnes ont vécu de belles histoires grâce aux sites et applications de rencontre et ont parfois même trouvé l’amour : 

« J’ai trouvé l’amour. En Juin dernier j’étais sur une lancée où je ne voyais que des personnes pour un soir, et j’ai matché avec un anglais, moi passionnée par la langue anglaise ! Date dans mon bar préféré, je suis un peu en avance et je commence à stresser : est-ce que je vais réussir à parler sans bafouiller ? Je lui fais la bise ou pas ? J’espère qu’il est comme sur l’appli… Je l’ai vu entrer avant qu’il ne me voit, il était grand, roux, yeux bleus profonds et l’air complètement perdu. Le coup de foudre avant même de l’avoir en face de moi ! Il monte les escaliers, on se regarde et il se stoppe devant moi. Gros stress! Finalement, on se fait la bise et il s’assoit. Après deux phrases, il me regarde quelques secondes l’air perdu et me dit (en anglais) : « j’ai besoin d’un verre ! Je reviens ! » Il m’a ensuite avoué qu’il était tellement sous le charme qu’il avait besoin d’un verre haha. Pour faire short : date parfait suivi par 3 autres toujours mieux et aujourd’hui bientôt 1 an ensemble. Et un chaton adopté. Je l’aime à l’infini ! »

« J’ai rencontré mon copain actuel sur une de ces applications, on a discuté pendant trèèèès longtemps avant de se voir pour de vrai car on habitait assez loin et au départ on avait juste une relation très complice mais pas vraiment amoureuse. Je lui avais fait une déclaration au bout de, peut-être, 1 an parce que j’étais très attachée à lui. On parlait tous les jours, il m’avait dit qu’il avait peur de tout gâcher en se mettant ensemble et qu’il voulait absolument pas me perdre à cause d’une rupture. Encore une année après, on était de plus en plus proches, on a décidé d’enfin se voir et depuis on est ensemble et tout se passe à merveille ! »

« J’ai rencontré ma copine dessus. Ça fait 5 ans qu’on se connait et 2 qu’on est ensemble maintenant. On a pour projet de se pacser. »

Et si vous êtes encore réfractaires à l’idée d’utiliser une application ou un site de rencontre : « Essayez, vous n’avez rien à perdre ! »

Néanmoins, il faut savoir rester vigilant-es quant à une utilisation trop excessive de ces sites et applications de rencontre. Le côté addictif est à prendre en compte. Les utilisatrices et utilisateurs peuvent très vite basculer dans ce cercle vicieux qui les pousse à consommer toujours plus et à espérer trouver toujours mieux. Les applications de rencontre mettant tout d’abord en avant une présentation purement visuelle, avec des photos de profil de la personne, n’est-ce pas un moyen de se sentir valorisé-es par rapport au regard de l’autre ?

(Photo : cosmopolitain – Tinder)

Publicités

2 réflexions sur “TEMOIGNAGES : L’AMOUR 2.0 J’Y CROIS ?

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s